Comment gagner de l’argent quand on est complètement fauché ?

Le démarchage de produit ou de service : un business rentable que vous pouvez démarrer sans argent !

Gagner de l’argent et toujours plus d’agent est le rêve de beaucoup de personnes ; cependant cela peut être compliqué et frustrant surtout lorsque l’on a aucun sou à investir pour démarrer une activité génératrice de revenus. Les personnes dans cette situation ont alors tendance à penser comme le dit l’adage, « l’argent appelle l’argent », qu’elles ne pourront jamais gagner de l’argent car elles n’ont pas d’argent pour « appeler l’argent » !

Ce qui n’est pas vrai!!

Dans cet article, nous allons voir un business model que vous pouvez démarrer sans aucun sou et générer des revenus conséquent de façon régulière. Il s’agit d’une forme de marketing d’affiliation que nous pouvons appeler démarchage de produits ou de service.

Qu’est-ce que le démarchage de produit ou de service ?

Pour faire simple, le démarchage de produits ou de services consiste à trouver des clients pour des produits ou services appartenant à des tierces personnes moyennant une commission.

Comment mettre en place son business de démarchage de produits et de services?

Mettre en place ce model business n’est pas très complexe. Vous devez cependant suivre quelques étapes importante notemment:

– Choisir une niche

Une niche est tout simplement un segment du marché qui regroupe un ensemble de produits ou de services plus ou moins liés. Par exemple:

  • La niche téléphonie (téléphone portable et accessoires)
  • la niche photographie (Appareil photo et accessoires)
  • les équipements de santé
  • l’immobilier
  • le Hight Tech (Gadget électronique)
  • etc.

Vous l’aurez compris, il existe une infinité de niches que vous pourrez choisir pour vous lancer. Par contre, Il est important de bien choisir sa niche car le succès de votre business en tant que démarcheur en dépendra.

Voici quelques conseils pour bien choisir votre niche :

  1. Tenir compte des caractéristiques du produit/service que vous allez démarcher en réponse aux besoins de l’audience de cette niche.

Il doit s’agir d’un produit/service avec une réelle demande, permettant de résoudre un problème pour lequel les gens sont prêts à dépenser de l’argent.

  1. La fourchette de prix des produits/services.

Choisissez des produits/service ayant une grande marge. Vous devriez pouvoir gagner assez d’argent pour le travail que vous accomplirez pour trouver un client. Par exemple si vous êtes dans la niche de la photographie, en démarchant un appareil photo pour un client vous devriez pouvoir gagner au moins 20 euros en fonction du prix de l’appareil ; fixez-vous des marges autour de 20 % du prix du produit ou service.

3. La qualité du produit/service.

Mettez un point d’honneur à ne démarcher que des produits/services de qualité. Cela réduira les remboursements et ne pourra que jouer en faveur de votre réputation et donc augmenter votre taux de recommandation.

4. Votre positionnement et votre image de marque.

Choisissez votre niche en tenant compte de vos compétences, de vos passions et de vos expériences personnelles. Cela est d’autant plus important que lorsque vous allez parler du produit/service que vous démarchez, vous le ferez avec passion et il y aura une sorte d’harmonie entre votre discours et le produit/service dont vous faites la promotion. Cela ne pourra qu’augmenter votre taux de conversion.

5. Votre stratégie marketing.

Il est important de tenir également compte de sa stratégie marketing dans le choix de sa niche. En effet, si les prospects pour les produits/services que vous voulez démarcher utilise majoritairement les réseaux sociaux, vous devez être à l’aise avec les réseaux sociaux pour aller facilement à leur contact. S’ils n’utilise pas internet, vous devez être à l’aise avec des rencontres en personnes, les appels téléphoniques, etc.

– Trouver des fournisseurs et passer un contrat

Une fois que vous avez choisis votre niche, il vous faut trouver les personnes qui vont fournir les produits/services que vous allez démarcher. En fonction de la niche, vous pourrez les trouver sur internet, dans des magasins, au sein des entreprises ou même dans votre entourage.

Une fois que vous avez trouvé un fournisseur, vous devez lui expliquer ce que faites et lui présenter les avantages à travailler avec vous. Vous devez ensuite établir un listing avec prix et si possible image à l’appui de ces produits/services ; si le produit existe sur internet, vous pourrez profiter des images d’internet ; sinon faites vos propres photos même avec votre smartphone. S’il s’agit d’un service, recenser les éléments infographiques qui vont vous servir pour la promotion du service.

Garder toujours les prix de votre fournisseur en tête car vous devez ajouter à ce prix votre commission sauf si vous réussissez à obtenir du vendeur une commission fixe par vente ; c’est-à-dire qu’il vous dit par exemple, je vends mon article à « x prix » et pour chaque client que vous m’apporterez, je vous reverserai « y prix » de commission.

Ainsi, vous avez deux cas de figure ; soit vous savez à l’avance combien vous gagnerez pour chaque vente, soit vous négocierez vous-même votre commission en tenant compte du prix du fournisseur.

Il est important de trouver plusieurs fournisseurs pour faire des comparaisons et avoir toujours une alternative au cas ou l’un ou l’autre vous fais des caprices.

La discussion avec le fournisseur à propos du service que vous allez lui rendre en faisant la promotion de ses produits/services en échange d’une commission par vente constitue en soi un contrat verbal. Vous pourriez d’ailleurs le formaliser en allant plus loin avec la création d’une entreprise de prestation de service par exemple ou de marketing et négocier des contrats en bonne et due forme avec vos fournisseurs lorsque vous allez commencer à être rentable.

– Commencer la promotion et toucher des commissions

Une fois que vous avez trouvé vos fournisseurs et que vous avez toutes les informations relatives aux produits/services que vous allez promouvoir, il n’y a plus de temps à perdre, vous pouvez commencer la prospection tout de suite à votre entourage, sur vos status WhatsApp, Facebook, Instagram, etc.

Soyez disponible, discuter avec les gens et parlé leur de ce que vous faites et je vous garantis que vos premières ventes ne vont pas tarder.

Pour aller plus loin, élaborer des stratégies marketing pour exploser vos chiffres.

Ne négligez pas le digital, surtout si les personnes que vous ciblez sont sur la toile.

Pourquoi se lancer dans le démarchage de produit/service

  • Hyper facile à mettre en place
  • pas de capitale requis
  • pas de connaissance technique requise
  • hyper rentable
  • peu chronophage

Personnellement, j’ai généré plus de 1500 euros depuis le début de cette année 2020 grâce au démarchage de produit/service ; raison pour laquelle j’ai pensé à partager ce business model avec vous afin que vous puissiez aussi gagner de l’argent en partant de rien.

Je suis d’ailleurs entrain de concevoir un programme qui explique pas à pas comment je réussis à faire des revenus chiffrés en milliers d’euros grâce à ce business en y passant juste quelques minutes par jour. Si tu souhaites être parmi les bénéficiaires de cette formation, clique sur le lien ci-dessous et pré enregistre-toi pour recevoir la formation en priorité le moment venu.

On se retrouve très bien tôt pour du contenu encore plus exclusif.

pour aller plus loin

Gagner rapidement vos premiers 1000 euros sur internet avec un investissement de départ de juste 5euros soit à peine 3500 FCFA.

https://bit.ly/2WynQao

Outil indispensable pour automatiser votre business en ligne et exploser rapidement les chiffres: 14 jours offerts sur système io

https://cutt.ly/LyIoI33

✅  Possibilité de gérer jusqu’a 5000 contacts

✅  Envoi d’emails illimité

✅ Tunnels de ventes illimités

✅  03 sites membre

✅ Automatisation

✅ Création de ton propre programme d’affiliation

✅  Réponse du support en moins de 24 heures

✅ Création de vos blogs hyper dynamique.

https://cutt.ly/LyIoI33

Formation gratuite en marketing d’affiliation pour gagner de l’argent sur internet sans aucune compétence technique, sans créer de produits et sans le moindre investissement.

https://bit.ly/3fH6xet

Devenez un expert WhatsApp avec notre ebook disponible ici

https://bit.ly/2CqyM2H

Pour nous suivre :

Notre page facebook : https://www.facebook.com/betapreneur237/

abonné vous pour être au parfum de toutes les nouveautés chez nous

Notre compte Instagram : https://www.instagram.com/betapreneurs4life/

Notre chaine Youtube pour bénéficier de vidéos exclusives sur le business en ligne: https://bit.ly/32y9hr8 

abonnez-vous pour recevoir toutes les notifications de nouvelles vidéos.

Notre Pinterest : https://bit.ly/2WwS2T4

COMMENT EVALUER SON IDÉE ENTREPRISE ?

Vous avez enfin trouvé votre belle idée d’entreprise ; mais vous vous posez encore un tas de questions. Vous vous demandez si votre idée est la bonne, si elle va marcher comme dans votre rêve.

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous.

  La bonne c’est que vous allez trouver dans les lignes qui suivent les éléments qui vont vous permettre de savoir précisément si votre idée est bonne ou pas.

La mauvaise c’est que vous n’avez pas encore le MINDSET qu’il faut pour un entrepreneur de votre trame car vous êtes encore habité par l’hésitation. Fort heureusement vous êtes au bon endroit et si vous vous abonné à notre blog, vous aurez la possibilité au fil des articles de traverser cette étape et d’être plus sûre de vous.

 Maintenant que le point est fait passons aux choses sérieuses.

Comment évaluer son idée d’entreprise ?

Tout d’abord que signifie évaluer son idée d’entreprise ?

En fait évaluer son idée d’entreprise, c’est vérifier que toutes les conditions sont réunis pour démarrer son projet; cela devrait être clairement défini en termes de compétences et de situation personnelle favorable pour exercer une activité précise sur un marché donné.

Cela implique de faire quelques  recherches puis en vous appuyant sur des résultats concrets recueillis, vous devriez pouvoir :

–  déterminer les risques et les conditions de réussite de votre projet,

– le cas échéant, ajuster votre idée de départ,

–  conclure ou non que votre idée est réaliste et que vous êtes bien  « l’Homme », ou l’équipe de la situation.

Vous pouvez suivre les étapes suivantes pour mener à bien votre évaluation :

1- Décrivez votre activité

Pour y parvenir, vous pourriez répondre aux questions :

  • Quels services ou bien souhaiterais-je produire ou exploiter ?

Vous pourriez avoir dans vos réponses  des éléments en terme de conception et de fabrication, de production et de distribution, d’importation en masse, de conditionnement  et distribution ou plus simplement de fabrication et  vente de ou encore  production pour le compte etc.

Ici, chaque mot compte, toutes les dimensions production / commercialisation / exploitation doivent être exprimées. 

Par exemple entre « concevoir des modèles de tenus » et « créer des collections et vendre des tenus dont vous ferez sous-traiter la fabrication » l’importance des moyens à mettre en œuvre est très différente. Le premier cas relève d’une activité de styliste alors que le second, implique la mise en place d’une logistique, d’une force de vente et peut-être la création d’une marque. Nous voyons donc que les enjeux et les moyens à réunir diffèrent selon la situation.

Vous devriez répondre avec précision et concision aux questions suivantes

  • Quel produit ou quel service serait réellement vendu ?
  • Quel type de clientèle pensez-vous pouvoir toucher ?
  • A quel besoin répond précisément le bien ou la prestation ? Quelle est son utilité ?
  • Quel serait  le mode d’utilisation du bien ou du service ?
  • Comment serait-il vendu ?
  • S’il y a lieu, quel est le caractère novateur de votre produit / service / concept ?
  • Quels sont les points forts de votre  produit, service ou concept ?
  • Quelles sont les contraintes éventuelles liées à votre produit, service ou concept ?

2- Délimiter le marché visé

●Quelle est la nature et la taille du marché visé ?

 Un marché peut être :

– local : ce sera le cas si vous ouvrez un point de vente de proximité ;

 – régional : ce sera le cas, par exemple, si vous faites de la vente par prospection aux entreprises ;

– national, voire international : un marché forcément très vaste mais rendu accessible avec Internet ;

– diffus : ce sera le cas si votre clientèle vient de partout (ex. : loisirs, spectacles, tourisme, thermalisme, etc.) ;

 – permanent ou saisonnier : un marché saisonnier présente souvent des risques de vulnérabilité (par exemple si la première saison est mauvaise : nécessité d’avoir une trésorerie de précaution au démarrage) ou pose des problèmes spécifiques de Besoin en fonds de roulement (BFR) ;

– concentré : il faut alors des moyens adaptés pour bousculer un marché avec peu d’acteurs bien installés et se connaissant ;

 – dépendant d’un autre marché : la santé de ce dernier agit sur les choix stratégiques et les moyens à réunir ;

 – captif : cela implique des moyens très importants et souvent du temps pour déloger ou grignoter des positions à un acteur en général très puissant qui a la main mise sur ce marché ;

– fermé : si l’on n’est pas du sérail, il y a peu de possibilités de le pénétrer. Certaines règles du jeu concernant les marchés captifs ou fermés ne figurent pas dans les livres de marketing (cela peut-être le cas de certaines activités de conseil aux entreprises). 

L’activité peut également être sédentaire ou ambulante (vendre sur des marchés forains nécessitera de s’inquiéter de la qualité de chaque emplacement, etc.).

●Quelle cible pressentez-vous ?

●Quelle est la tendance du marché visé ?

●Y’a-t-il des barrières à surmonter pour entrer sur le marché visé ?

●Le marché visé a-t-il des caractéristiques particulières ?

3- Définissez votre projet personnel

●Quels sont vos traits de personnalité ?

Il ne s’agit pas de tenter de recenser toutes vos qualités et tous vos défauts. Ayez simplement en tête que les traits dominants de votre personnalité doivent être en adéquation avec les exigences du  projet, sinon il y a risque majeur d’échec.

●Quel est votre potentiel ?

Tous les projets n’exigent pas le même potentiel. Une bonne condition physique et psychique, une capacité à absorber le stress, à savoir négocier, à être débrouillard, créatif et réactif, à cultiver des réseaux relationnels, à animer, à communiquer,… sont autant de facteurs déterminants pour la réussite d’un projet. Par exemple, le punch commercial nécessaire n’est pas le même pour vendre du matériel de bureautique ou pour ouvrir une boutique téléphonie mobile !

 ●Quelles sont vos motivations ?

On ne crée pas une entreprise sans raison forte. Les motivations ne sont pas toujours toutes clairement exprimées et certaines peuvent entraîner des déconvenues. Aussi, une réflexion est nécessaire pour, d’une part, bien prendre en compte toutes vos motivations et, d’autre part, s’assurer qu’elles ne poussent pas à commettre des erreurs dans les choix du projet.

●Quels sont vos compétences et vos savoir-faire ?

Elles reposent sur de multiples facettes : diplômes, qualification, expériences professionnelles ou non etc. Il vous faut faire néanmoins la part des choses entre ce que vous savez et ce que pouvez faire. Idéalement un chef d’entreprise doit maîtriser trois disciplines : la technique (c’est-à-dire l’exercice de son activité), le commercial, et le management (gestion administrative, financière et conduite des hommes).  Le manque de compétences dans la discipline qui prédomine comme facteur-clé de l’activité envisagée représente un risque majeur d’échec. 

●Quelles sont vos contraintes personnelles ?

4- évaluez votre idée

C’est le moment de tout mettre dans la balance ! Reprenez dans un tableau de la, l’ensemble des points faibles et des points forts que vous avez listés. Ce travail de synthèse vous permettra de vérifier si votre idée est réaliste !

Enfin, définissez votre plan d’actions pour faire avancer votre projet :

– rédiger une présentation du projet et construire un prévisionnel financier pour déterminer le besoin de financements recherché, et tenter de convaincre des partenaires de financer votre projet.

– suivre une formation en techniques de vente et / ou s’associer avec une personne compétente, notamment pour gagner de nouveaux prospects et clients, – convaincre en toute objectivité votre famille de vous soutenir,

– Etc.

Voici donc quelques points éléments en termes d’avantage et d’inconvénients qui devraient vous permettre de voir plus clair dans vos résultats.

Points forts :

– votre produit semble répondre à un véritable besoin,

– vous possédez un avantage significatif sur vos concurrents potentiels (un savoir-faire),

– vous maîtrisez votre métier et connaissez parfaitement les évolutions réglementaires à venir,

 – vous avez dans votre entourage une personne qui détient les compétences qui vous font défaut (techniques de vente),

– Etc. 

Points faibles :

 – votre projet nécessite l’achat de machines très onéreuses,

 – vous n’aurez, au démarrage, qu’un donneur d’ordres et disposerez de peu de temps pour prospecter d’autres clients,

 – vous ne maîtrisez pas les principales techniques de vente,

– vous n’avez pas encore obtenu l’adhésion de votre famille sur ce projet,

– la réglementation de votre activité risque d’évoluer très prochainement,

– Etc. 

Abonnez-vous à notre blog pour ne manquer aucun de nos prochains articles dans cette rubrique entrepreneuriat.

rejoignez notre groupe facebook ici

https://www.facebook.com/groups/561283014467584/

Comment trouver une bonne idée de création d’entreprise?

Même s’il existe autour de nous de multitudes de possibilités et d’idées de création d’entreprise, il n’est pas toujours aisé de savoir si son idée est la bonne. Parfois angoissé par un investissement de départ limite, le jeune entreprenant est en constante quête de la parfaite idée d’entreprise. Cette idée qui une fois transformé en entreprise lui permettra de faire rapidement fortune. Mais hélas, force est de constaté que la plus part voit leur rêve s’envoler soit à mis chemin ou même avant même d’avoir commencé car l’idéale imaginé s’avère n’avoir pas tenu compte de certains paramètres incontournables.

Dans cet article, nous allons vous proposer des approches pour trouver une excellente idée d’entreprise.

L’approche que nous vous conseillons réside dans la réalisation d’un bilan personnel que ce soit au niveau des compétences qu’au niveau des passions car cela sera très important pour votre mindset dans votre projet d’entreprise. Posez-vous les questions suivantes et les réponses vous aiderons à prendre de meilleures décisions :

Quels sont mes compétences ?

En effet, si vous avez suffisamment de compétence dans le domaine dans lequel vous souhaitez entreprendre, cela constitue un atout majeure car lorsque l’on entreprend dans un domaine où l’on est soit même novice il peut être difficile de comprendre certaines étapes du projet rentant la suite de l’aventure compliqué.

Quels sont mes passions ?

Si vous êtes passionnés par un domaine, cela constitue un avantage car vous travaillerez sur votre projet en vous amusant. Si vous n’êtes pas passionnés, vous aurez quelques fois l’impression d’accomplir une des corvées et cela peut très rapidement s’avérer contre productif.

Il est beaucoup plus facile de créer une entreprise dans un domaine que nous maîtrisons ou qui nous passionne car nous savons si l’idée est réaliste, nous connaissons le secteur et les règles du jeu, nous  maîtrisons le savoir-faire technique, nous avons éventuellement le bon « carnet d’adresses » pour avancer rapidement.

Quels sont mes talents ?

Quelles sont les choses sur les quelles les autres m’apprécient vraiment. Ici nous abordons inéluctablement ceux à quoi nous sommes vraiment bons. Si nous entreprenons dans ce domaine où nous avons un talent avéré, il y a de forte chance que notre projet d’entreprise soit un franc succès.

Rester éveillé au quotidien

Que ce soit au marché, sur internet, ou au travail ou même pendant vos heures de loisirs lorsque vous achetez quelque chose ou que vous utilisez un objet ou un service, demandez-vous toujours si c’est-ce le meilleur produit, le plus efficace, le moins cher, le plus sûr, le plus pratique ? Quels sont ses défauts ? Recherchez des solutions pour l’améliorer : cela vous donnera sûrement des idées !

Garder un œil ouvert sur le monde

Rester vigilent à se qui se passe ailleurs, en effet, il est possible de  reproduire certains model d’entreprises existante déjà ailleurs en les réadaptant au contexte environnemental de son lieu de résidence. De tels projets ont d’ailleurs une forte probabilité de réussir dans la mesure où il s’agira la plus part du temps d’une réplication de produit ou service d’un marché à un autre.

Identifier vos difficultés quotidiennes

Analysez toutes les difficultés que vous rencontrés au quotidien que ce soit pour vous déplacer, pour manger, pour vous habiller et essayez d’y apporter des solutions ou d’imaginer des solutions qui pourraient résoudre ces problème. Ces solutions pourraient devenir des produits ou services de votre future entreprise.

Enquêtez sur les difficultés quotidiennes de vos proches

Cherché à savoir ce qui rend la vie dure à votre entourage, à vos amis, les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien et pour lesquels ils seraient prêt à investir.

Observez les entreprises qui lancent de nouveaux concepts ou de nouveaux produits

Ils peuvent s’avérer une grande source d’inspiration pour le lancement d’un produit/service  similaire peut être même en mieux que le produit/service de départ qui à servit de model.

Restez vigilant et curieux pour dénicher des locaux au fort potentiel commercial.

En effet, si vous repérer un emplacement au fort potentiel commerciale, vous n’aurez plus qu’à mener une étude du marché dans la zone pour savoir quel type de produit/Service lancé pour votre future entreprise.

Rachetez une entreprise existante

Pour diverses raisons, des personnes peuvent être appelés à liquider leur entreprise ; s’il s’agit d’un domaine que vous maîtrisez et que les chiffres sont bons vous pouvez racheter une entreprise. Cette option à l’avantage de vous éviter les étapes de la validation de l’idée et de l’étude de marché.

Regardez sur les plates formes de crowdfunding.

Les plateformes de crowdfunding, et de crowlending ont souvent beaucoup  de projets intéressant. Faites y un tour pour chercher de l’inspiration et identifier les projets qui captent l’attention du grand public !

Participer à des forums sur l’entrepreneuriat

Vous allez y rencontrer beaucoup de porteur de projet qui ne demande qu’à partager leur expérience avec vous. Au besoin, vous pourrez même vous associer.

Voilà donc quelques points qui devraient vous permettre de trouver votre idée d’entreprise ; si vous êtes particulièrement passionné par l’entrepreneuriat digital, je vous invite à lire notre article sur le TOP 10 des business à lancer en 2020. Disponible ici.

http://betapreneurs237.com/2020/01/22/premier-article-de-blog/

Merci de vous abonné à notre blog pour ne rater aucun de nos prochains articles. Vos questions, remarques et suggestions sont attendus en commentaire.